deutsch |français |english

Tout d’abord, il faut dire que tout le monde n’a pas le talent de traduire des textes. Comme la profession de « traducteur » n’est pas protégée, malheureusement chacun peut se dire traducteur par exemple, une personne qui avait d’excellentes notes à l’école dans une ou plusieurs langues ou une personne bilingue. Mais on reconnaît le vrai traducteur au titre « traducteur diplômé d’État » ou « traducteur diplômé » qui garantit que cette personne a fait une formation ou des études de traduction.
Les traducteurs professionnels savent que les dictionnaires ne sont pas la Bible. Ainsi, ils font très soigneusement des recherches afin de fournir la meilleure traduction possible. De plus, les traducteurs analysent le texte, le comprennent et le traduisent conformément au sens. Précisions qu’une bonne traduction se distingue d’une mauvaise lorsque le traducteur n’a pas aveuglément traduit un texte mot à mot d’une langue à l’autre. En outre, les traducteurs professionnels connaissent la ponctuation de la langue respective vers laquelle ils font des traductions, et ils s’obligent à la plus grande discrétion en ce qui concerne leurs commandes (ainsi que leur clientèle).
Un traducteur qualifié sait également qu’un texte technique ne se traduit pas de la même façon qu’un roman ou un texte utilisé dans le cadre d’une campagne marketing. Pour certains textes, le traducteur doit également avoir des connaissances de la culture respective.
Vous voyez ainsi qu’il faut faire attention à beaucoup de choses quand on traduit un texte, ce qui exige un investissement- temps mais également un investissement pécuniaire.

Il est regrettable que beaucoup de gens craignent de dépenser de l’argent pour rien. Ils essaient ainsi de trouver quelqu’un qui accepte cette mission à bas prix … ou tentent de traduire le texte eux-mêmes. Cependant, ils oublient qu’une mauvaise traduction est absolument nuisible – en particulier pour les entreprises – puisque l’entreprise apparait sous un mauvais jour et que celui qui a traduit le texte ne sait très probablement pas ce qu’est une bonne traduction.

Pour cette raison, n’oubliez jamais que la qualité se paye.